RDC : Le budget 2023 prévoit « un versement de 400 Millions USD à la CENI pour l’organisation d’élections dans le délai » (Sama Lukonde)

Ce mardi 1er novembre à l’Assemblée Nationale, alors qu’il détaillait devant les députés nationaux les différents aspects du projet de loi des finances exercice 2023 qu’il a présenté pour la première fois le vendredi 28 octobre dernier, le Premier Ministre Jean-Michel Sama Lukonde a laissé entendre qu’une somme de 400 Millions USD sera versée à la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) « pour lui permettre d’organiser les élections dans le délai ».

Dans l’entendement du chef du gouvernement, cette somme sera un complément sur les 500 Millions USD déjà versés à la centrale électorale dans le cadre de ses opérations.

« Au premier apport de 500 millions USD déjà versés à la CENI, dans le cadre de cette loi de finances, un autre versement de 400 millions USD pour l’organisation d’élections dans le délai », a déclaré Sama Lukonde dans son speech.


Dans les réponses aux préoccupations des élus nationaux, le Premier Ministre s’est résumé en quatre thématiques, à savoir : Les préoccupations générales, les questions sur les recettes de l’Etat, les questions sur les dépenses, la sécurité ainsi que le projet de développement de 145 territoires financés dans le cadre du budget 2023.

Lire aussi  Kinshasa : La NOGEC sera en meeting le 05 septembre pour célébrer son 6ème anniversaire d'existence

Sur la question des élections, le régime en place ne tergiverse pas. Selon le pouvoir, il sera question de tenir les élections dans le délai constitutionnel tel que prévu en 2023, malgré les appels de l’opposition à un consensus notamment sur la loi portant organisation et fonctionnement de la CENI et la loi électorale.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires