RDC – Agression rwandaise : Pour Christophe Lutundula, la RDC « refuse de négocier » avec les rebelles du M-23/RDF

 

La Republique Démocratique du Congo (RDC) ne veut pas d’une quelconque négociation avec le mouvement terroriste du M23 soutenu par le Rwanda, qui trouble la sécurité et qui met à genou quelques agglomérations du territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

C’est en tout cas la position catégorique de Christophe Lutundula, Vice-premier ministre des Affaires étrangères de la RDC lors d’une interview exclusive accordé à DW Afrique, un média allemand.

« Tant que le M-23 est dans la pollution à l’Est, nous ne voyons pas comment nous pouvons négocier. On ne négocie pas avec un groupe terroriste », a déclaré le patron de la diplomatie congolaise.


Pour le représentant de la RDC à l’étranger, « les autorités rwandaises ne méritent plus la confiance des congolais », a-t-il affirmé.

Il est important de signaler que le Président Angolais João Lorenzo est celui qui est choisi pour faciliter le dialogue entre la RDC et le Rwanda en favorisant la feuille de route de négociation qui était entamée lors du processus de Luanda et de Nairobi.

Lire aussi  Ituri : 2 miliciens FPIC et leur renseignant arrêtés à Makayanga près de Komanda

Celestin Zeula, stagiaire IFASIC

 

Lire aussi

Les plus populaires