Ituri : 4 miliciens Maï-Maï se rendent à l’armée à Mambasa

Quatre (4) combattants Maï-Maï du mouvement rebelle Kyandenga se sont rendus mercredi 2 novembre 2022 aux Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) à Mambasa, dans la province de l’Ituri.

L’information est livrée à la presse par le capitaine Anthony Mualishayi, porte-parole des opérations Sokola un (1) grand Nord.

Selon lui, ces désormais ex-Maï-Maï du seigneur de guerre Kyandenga provenaient de la localité de Baobab, groupement Bakaïko. « Respectueux de Droits Internationaux Humanitaires (DIH) », les militaires FARDC les ont mis « dans de bonnes conditions », rapporte le capitaine Anthony Mualishayi.


Cette réduction intervient quelques mois seulement après l’arrestation du chef et fondateur de la milice Kyandenga dans laquelle faisaient partie ces quatre (4) miliciens. Il a été capturé vif par l’armée dans la ville commerciale de Butembo, un joli coup de filet qui a été salué par plus d’une personne.

Lire aussi  Agression rwandaise : " "La communauté Hutu congolais n'a pas besoin d'une protection venant de l'extérieur, en dehors de la protection du gouvernement congolais" (Déclaration)

JC Mbafumoja

Lire aussi

Les plus populaires