Beni : « Nous exigeons la levée de l’état de siège pour ne pas surcharger les militaires avec l’administration » (Lucha)

 

Les militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement (Lucha) sont descendus dans la rue ce jeudi 10 novembre 2022 à Beni ville, pour exiger la levée urgente de l’état de siège, une mesure instaurée par le président de la République Félix Antoine Tshisekedi, il y’a une année environ, dans le but de faire face aux groupes armés qui écument la partie Est du Congo.

La manifestation voulue pacifique, a été réprimée par les éléments de la police à son point de chute, la mairie.

Contacté par ACTU7.CD, Shabani Losuire, l’un des manifestants a indiqué que c’était une manière pour la Lucha d’exiger aux dirigeants du pays, la levée de l’état de siège afin de ne pas surcharger les militaires avec l’administration.


C’était aussi l’occasion pour exiger à l’armée la même énergie consentie pour combattre les rebelles du mouvement du vingt-trois mars (M-23), et des rebelles ougandais ADF (forces démocratiques alliées).

Lire aussi  Nord-Kivu : Des "espions rwandais" munis des cartes d'électeur congolais détectés à la frontière congolaise

Aucune interpellation n’a été signalée lors de cette manifestation.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires