Élections 2023 : Denis Kadima présente ce mercredi « l’évolution des préparatifs du processus électoral dans sa globalité »

Dans le souci de garantir un processus électoral transparent, le Président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), Denis Kadima Kazadi va présenter mercredi 23 novembre prochain, l’évolution des préparatifs de l’opération de révision du fichier électoral et du processus électoral dans sa globalité. C’est le deuxième (2è) vice-premier de la centrale électorale, Didi Manara Linga, qui l’a annoncé dimanche 20 novembre, à Kinshasa.

À en croire Didi Manara, un cadre de concertation est , à cet effet, prévu mercredi et jeudi dans la salle de spectacles du Palais du Peuple au cours duquel les mandataires de partis et regroupements politiques, les responsables des organisations de la société civile, les partenaires techniques et financiers ainsi que les responsables des médias sont conviés à participer. Les invitations, a-t-il précisé, sont à retirer au siège de la CENI à partir de ce lundi 21 novembre à 14 heures.

« Mesdames et Messieurs les mandataires de partis et regroupements politiques (…) La Commission Électorale Nationale Indépendante vous invite à prendre part aux cadres de concertation qui se tiendront dans la salle de spectacles du Palais du Peuple aux dates suivantes; le mercredi 23 novembre à 9 heures pour les partis et regroupements politiques, le jeudi 24 novembre à 9 heures pour les responsables des organisations de la société civile (nous avons dit les confessions religieuses et ONG nationales), les partenaires techniques et financiers ainsi que les responsables des médias», a-t-il annoncé


Et d’ajouter :
« À l’ordre du jour, une importante communication de son Excellence Monsieur le président de la CENI, Denis Kadima Kazadi, une présentation de l’évolution des préparatifs de l’opération de révision du fichier électoral et du processus électoral dans sa globalité (…) ».

En dépit de l’agression rwandaise dans l’Est de la République, le bureau Kadima tient mordicus à la tenue des élections générales dans le délai prévu par la constitution. Ainsi, la CENI a lancé depuis le mois d’octobre dernier la campagne de sensibilisation à l’enrôlement et l’identification des électeurs en vue de la révision du fichier électoral.

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires