Rutshuru : Un opérateur économique torturé puis enlevé par des rebelles du M-23/RDF

 

Un opérateur économique membre de la Fédération des Entreprises du Congo, (FEC) dans la chefferie des Bwito, au territoire de Rutshuru (Nord-Kivu) a été torturé et puis enlevé la matinée de ce jeudi 24 novembre par des éléments armés, identifiés comme des rebelles du Mouvement du 23 mars (M-23/RDF).

Selon un membre du noyau local de la société civile, Kamwite Kimimbi a été traîné en destination inconnue par les rebelles pour des fins jusque-là inavouées.

« Il y a un commerçant membre de la FEC de Kishishe qui a été arrêté par les agresseurs du M-23, donc il a subit des tortures corporelles, jusqu’à ce qu’il a été emporté dans une destination inconnue », a-t-il témoigné.


À en croire d’autres sources proches des forces vives de Bwito, les rebelles auraient exigé des chèvres et d’autres biens en échange de la libération de cet opérateur économique peu avant de le conduire en destination inconnue.

Les rebelles du M-23 soutenus par le Rwanda sont accusés de plusieurs exactions contre les populations civiles dans plusieurs localités du territoire de Rutshuru sous leur occupation. A part des actes de pillage des maisons de commerce, ces rebelles sont aussi indexés dans de graves violations des droits humains.

Didy Vitava

 

Lire aussi

Les plus populaires