Butembo : Plus de 1.000 cas de violences à l’égard de la femme documentés en l’espace de 10 mois

Au moins 1.053 cas des violences basées sur le genre ont été documentés entre janvier et octobre 2022, dans la ville de Butembo (Nord-Kivu). Ces statistiques ont été livrées à la presse locale par la responsable du service urbain du genre, famille et enfants Odile Dibi Mabanza, à l’occasion de la célébration de la journée internationale de l’élimination des violences à l’égard de la femme.

À l’en croire, ces cas sont ceux enregistrés au sein de ce service au cours de différentes dénonciations faites par les victimes. Odile Dibi Mabanza fait savoir que nombreux de ces cas sont liés aux violences domestiques et conjugales.

« De janvier à octobre, on a enregistré au moins 1.053 cas qui sont suivis dans nos structures ici en ville de Butembo, pour ceux-là qui viennent dénoncer. Il y a des violences conjugales, domestiques, de toutes formes de violences commises au sein de la communauté. Les auteurs sont des civils, des militaires, des époux et d’autres femmes », a-t-elle expliqué.


La responsable du service urbain du genre, famille et enfants dans la ville de Butembo plaide pour un engagement communautaire dans la lutte contre les violences à l’égard de la femme et de la jeune fille. Elle sollicite également une implication effective de la justice dans la répression de ces actes.

À l’occasion de cette journée, le service urbain du genre, famille et enfants en collaboration avec les organisations de défense des droits de la femme et de l’enfant a annoncé le début d’une série d’actions visant à mettre fin aux violences faites à la femme. Ces actions vont être menées dans le cadre de la campagne de « 16 jours d’activisme contre les violences faites à la femme et à la jeune fille ».

Didy Vitava, à Butembo

Lire aussi

Les plus populaires