Négociations de Nairobi : « Il est impossible que le M-23 prenne la ville de Goma » (Cmd Force régionale EAC)

 

Le mouvement du 23 mars (M-23) soutenu par le Rwanda ne peut pas prendre la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

C’est l’assurance du commandent de la force régionale de l’East Africa Community (FREAC) devant les délégués des groupes armés et des communautés des provinces de l’Est de la RDC. Au cours de son adresse ce lundi 5 décembre 2022, le général Jeef Nyangah a indiqué que « toutes les options sont sur la table » pour contraindre les rebelles à déposer les armes.

« (…) Je vous assure qu’il est impossible et impensable que les rebelles du M-23 prennent la ville de Goma. Et s’il y en a vos amis qui circulent ici, allez le leur dire (…) Je ne peux pas tour dire ici mais je vous assure que nous sommes prêts et toutes les options sont sur la table (…) », a assuré le général kenyan au cours de son adresse.


Le Kenya qui tient le commandement de la FRCAE, va déployer un millier de militaires dans les provinces de l’Est de la RDC, pour un coût de près de trente (30) millions de dollars. D’autres pays de l’EAC devraient envoyer leurs soldats dans cette partie de la RDC. Kinshasa s’est opposé à l’arrivée des troupes rwandaises à cause du « double jeu » de Kigali qui soutient les rebelles.

Andy Kambale Matuku

 

Lire aussi

Les plus populaires