Agression rwandaise : J. Kasimba plaide pour la réouverture urgente de la route Kanyabayonga-Rutshuru pour le ravitaillement de Goma

Depuis l’offensive des terroristes du M23/RDF, la route nationale N°2 qui traverse la province du Nord-Kivu est quasiment coupée. Résultat : les camions des marchandises ne passent presque plus et le ravitaillement de Goma est perturbé. Quelques produits maraîchers commencent à manquer pour nourrir les habitants de la capitale provinciale.

Alors que la ville de Goma a de plus en plus de mal à être approvisionnée en produits de première nécessité suite à la guerre dans l’Est qui empêche les produits d’arriver à destination et que toute l’économie de la ville s’en retrouve impactée, le politologue congolais et Notable de l’Est Jonas Kasimba vient de briser son silence sur cette question qui nécessite une réaction ponctuelle de la part du Gouvernement.

Dans un message parvenu à ACTU7.CD, Jonas Kasimba plaide donc pour la réouverture de cette route d’intérêt national, notamment l’axe Kanyabayonga-Rutshutu-Goma, pour permettre à la population de Goma en difficulté de ravitaillement en vivres et non vivres depuis l’avènement du M-23/RDF, de pouvoir le faire.


Tout en invitant le Gouvernement à avoir bon pied bon œil face aux terroristes du M-23/RDF qui veulent avoir le beurre et l’argent du beurre, ce politique recommande au Gouvernement de trouver une solution à cette crise humanitaire, de fil en aiguille.

Selon des experts, 70 % des produits consommés à Goma provenaient généralement des zones qui sont aujourd’hui sous occupation des terroristes du M-23 soutenus par le Rwanda, ou carrément isolée de Goma suite à fermeture de la RN2 par les forces rwandaises sous couvert du M-23.

David Lupemba

Lire aussi

Les plus populaires