Kinshasa : l’ASBL « Women of Faith » redonne le sourire à plus de 800 ménages sinistrés de la pluie diluvienne du 13 décembre

 

Grâce au financement de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours , l’ASBL « Women of Faith » a répondu positivement aux cris de détresse des sinistrés de la pluie diluvienne qui s’est abattue sur Kinshasa dans la nuit du 12 au 13 décembre dernier. Cette pluie a provoqué d’énormes dégâts humains et matériels voire économiques.

« Women of Faith » a organisé, durant deux jours successifs, deux cérémonies de remise officielle d’importants lots de vivres et non vivres aux sinistrés de cette pluie diluvienne. Au total, 820 ménages ont bénéficié de l’aide humanitaire de l’association dirigée par Nadine Banze.

Le premier groupe de ménages a été servi mercredi à la maison communale de Bandalungwa et a été composé des sinistrés des municipalités de Ngaliema, Masina, Limete et de la commune hôte de l’événement. Le second groupe a reçu son aide ce jeudi à la maison communale de Mont-Ngafula.


 

Les deux cérémonies de remise de ces dons ont été bouclées en apothéose, marquant ainsi la fin d’un travail de longue haleine abattu par les enquêteurs de l’ASBL « Women of Faith » du 2 au 12 janvier dernier.

Au cours de cette période, ces enquêteurs
ont sillonné les 5 communes les plus touchées par la pluie meurtrière du 13 décembre dernier, traversant avec bravoure montagnes et vallées, rivières et terrains glissants. Ces 5 communes sont : Bandalungwa, Ngaliema, Limete, Mont-Ngafula et Masina.

Sur le terrain, ils ont identifié et enregistré les victimes puis ils leur ont remis des jetons grâce auxquels ils ont eu accès au paquet prévu. Chaque paquet contient un sac de semoule, un sac de riz, un sac du sel, des sachets de sucre, un bidon d’huile végétale, un sac de haricots, des vêtements, des draps et un matelas.

Au cours de la cérémonie tenue à la maison communale de Bandalungwa, les familles éplorées ont pu sécher leurs larmes pour avoir trouvé consolation grâce à « Women of Faith » et son partenaire, l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours. Elles ont exprimé leur joie et satisfaction pour ce geste louable.

« Je remercie Woman of Faith pour cette aide. J’avais tout perdu: maison, lit, vêtements. Je passe nuit à la maison communale. Cette aide m’est précieuse. Que Dieu bénisse les organisateurs», a confié un homme, la soixantaine révolu, vivant avec handicap.

 

Le bourgmestre de Bandalungwa, Apho Ndofula, après avoir procédé à la remise symbolique du don, a exhorté les bénéficiaires à en faire bon usage et les a en même temps sensibilisés à éviter de construire aux endroits non urbanisés.

Il n’a dissimulé ses «fortes impressions» au point de prier pour « que l’association Women Of Faith aille vraiment de l’avant ainsi que l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours ».

Le Représentant en RDC de l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours, David Ngabizele s’est senti fier d’avoir répondu favorablement à la requête de « Women of Faith » pour le financement de cette action sociale.

Pour lui, ce geste est la matérialisation de l’évangile du Christ qui recommande à ses adeptes d’aider les démunis.

« L’Eglise a entendu les cris de ces gens à travers Women of Faith et nous a envoyé superviser cette action. Ceci n’est que palliatif, parce que ça ne correspond pas à répondre à tous les besoins de ces gens. Mais nous voulons simplement exprimer le message du Seigneur : pleurez avec ceux qui pleurent, réjouissez avec ceux qui se réjouissent ! Et que, chaque fois que vous avez rendu service à votre prochain, c’est en réalité Dieu que vous avez servi », s’est expliqué David Ngabizele.

La coordonnatrice de « Women of Faith », pleine d’humilité, a salué la disposition des cœurs des bénéficiaires d’accepter l’aide de sa structure avec joie.

Elle a prié les victimes de quitter les zones non urbanisées et de se chercher un toit dans un milieu où elles ne s’exposent pas à des risques d’être sinistré à nouveau à la suite des intempéries.

Au lendemain de l’activité réussie de Bandalungwa, « Women of Faith » a fait le déplacement de la maison communale de Mont-Ngafula pour le même exercice.

Représentant du bourgmestre de la commune de Mont-Ngafula, Jonathan Mampasi, a salué le geste louable posé par « Women of Faith » en partenariat avec l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers jours.

Comme ceux de Bandalungwa, les bénéficiaires de Mont-Ngafula n’ont pas manqué de remercier « Women of Faith » et l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des derniers.

Sandrine Makanzu, une des bénéficiaires, a fondu en larmes, émue et touchée par ce geste de cœur de l’ASBL de Nadine Banze qui tombe à pic et à un moment où elle s’y attendait le moins. Elle s’est voulue « très reconnaissante » en « remerciant sincèrement l’organisation qui m’est venue à l’aide aujourd’hui ».

« Women of Faith » est une association des femmes issues de différentes confessions religieuses et des femmes représentantes des différentes organisations œuvrant dans le développement et le secteur humanitaire. Ces femmes poursuivent l’objectif de répondre aux besoins des personnes vulnérables en situation d’urgence et de renforcer la résilience des populations vulnérables.

CP

 

Lire aussi

Les plus populaires