Insécurité dans l’Est de la RDC : 900 nouvelles recrues dans l’armée quittent Beni pour Kisangani

Neuf cents (900) jeunes, nouvelles recrues dans le rang des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), ont quitté la ville de Beni (Nord-kivu), pour la ville de Kisangani (Tshopo) pour la formation de base en ‹‹ art militaire ››, ce lundi 30 janvier.

L’annonce vient du capitaine Anthony Mualishayi, porte-parole des opérations Sokola un (1) grand Nord. Cet officier de l’armée fait savoir cependant à toute personne qui veut servir sous le drapeau national que l’opération de recrutement se poursuit au Camp militaire Shiko à Mambangu.

Il y a pas longtemps, le Président de la République Démocratique du Congo (RDC), vu l’agression Rwandaise qui pèse ces jours sur la partie Est de sa nation, a appelé les jeunes à se faire enrôler massivement dans le service militaire.


JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi  RDC : "Nous sommes fatigués de compter des morts chaque jour dans l'Est du pays. Cela doit s'arrêter et prendre fin" (Claude Ibalanky)

Lire aussi

Les plus populaires