Accueil Pape : « c’était l’occasion pour le président de la République de marteler davantage sur l’injustice dont notre pays est l’objet » (V. Kamerhe)

 

Prenant la parole pour la première fois de manière officielle depuis sa libération dans le procès 100 jours, le président de l’Union pour la nation congolaise, UNC, a exprimé sa joie suite à la visite du Pape François en République Démocratique du Congo.
Pour Vital Kamerhe, « c’est un grand événement pour le peuple Congolais, parce qu’ici nous avons une tribune planétaire. Vous savez les morts du Congo sont oubliés, avec l’arrivée du souverain pontife, c’était l’occasion pour le président de la République de marteler encore davantage sur l’injustice dont notre pays est l’objet « .

« Un pays hospitalier, un pays au coeur de l’Afrique qui peut si on le laisse en paix, booster le développement de l’Afrique. Je ne vais pas répéter ce que le président de la République a dit. Que ça soit les défis du changement climatique, nous sommes la deuxième forêt, que ça soit les défis de la faim, nos terres permettent d’aborder deux fois le déficit alimentaire mondial…le discours du président de la République était le bienvenu », a déclaré Vital Kamerhe.

Lire aussi  COVID-19 : Le vice ministre Albert M'peti alerte Ilunkamba sur la "gestion calamiteuse" des fonds alloués à la Riposte par Eteni

L’ancien directeur de cabinet de Félix Tshisekedi a aussi salué le discours du Pape qui a été selon lui « plus que notre avocat , plus que notre ambassadeur. Sa voix a été entendue par le monde. Il a tout dit, il a parlé des injustices dont sommes l’objet… ».


Après la cérémonie d’accueil ce mardi 31 janvier au palais de la nation, le Pape François va célébrer une messe ce mercredi 1er février 2023 à l’aéroport de Ndolo avant la rencontre avec les jeunes au stade des martyrs jeudi.

JKM

 

 

Lire aussi

Les plus populaires