A Bujumbura, les 6 chefs d’État constatent le refus du M23 à se retirer des localités occupées

 

A l’issue de plus de trois heures des discussions à huis clos, les six chefs d’Etat de l’EAC ont pris acte , avec regret , du refus délibéré des troupes terroristes du M23 de se retirer des localités congolaises tel que exigé par le dernier sommet de Luanda ; demandé la poursuite du déploiement des contingents d’autres pays de l’EAC et convenu d’une réunion des chefs militaires de la communauté afin d’établir un nouveau calendrier.

Selon le VPM des Affaires Étrangères Christophe Lutundula , les Chefs d’Etat ont jugé la situation sécuritaire préoccupante et exigé la fin des hostilités par les M22 et leurs alliés.

 

Au cours de la deuxième quinzaine de ce mois,
les Chefs d’Etat vont se retrouver à Addis-abeba pour une double évaluation des processus de Luanda et de Nairobi.


Les présidents Evariste Ndayishimiye, Felix Antoine Tshisekedi, Paul Kagam, William Ruto , Youweri et Suluhu Hassan ont signé le communiqué final du sommet tout en se passant de la photo de famille.

Lire aussi  Soutien à Kamerhe : Début de marche de l'UNC à Kinshasa

CP

 

Lire aussi

Les plus populaires