Processus électoral au Kasaï : Une ONG dénonce « l’attitude anti citoyenne des acteurs politiques face aux agents de la CENI »

Plusieurs agents temporaires de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), affectés dans les centres d’inscriptions dans la province du Kasaï, font face à des « comportements anti citoyens » des acteurs politiques, dont l’intimidation et le trafic d’influence.

Cette dénonciation est faite par l’ONG Organisation Internationale pour la Lutte Contre les anti valeurs et fraude Électorale (OILICE) pool grand Kasaï, qui dit déplorée cette attitude « qui tend à acheter la conscience de ces derniers au détriment du petit peuple » qui, malgré leur arrivée tôt le matin, se retrouve mis de côté pour enrôler un acteur politique et sa suite.

Son coordonnateur, Maître Evariste Kamba, invite les partis politiques et toutes autres parties prenantes aux élections de bien maîtriser la loi en la matière, sur l’identification et enrôlement des électeurs en RDC afin d’éviter la perturbation des opérations dans les CI.


Par la même occasion, OILICE demande aux membres des centres d’inscription de servir tout le monde de la même manière, car dit-il, « nul n’est au dessus de la loi, et personne n’est au dessus de l’autre ».

Lire aussi  Georges Forrest sur la gestion de F. Tshisekedi : « Il est de bonne volonté, il faut lui laisser le temps »

Cette structure de la société civile invite la population à dénoncer tous les cas de monnayage des cartes d’électeurs par les membres des centres d’inscription et service de sécurité mis à la garde devant ces centres. Cette organisation annonce, pour bientôt, son rapport à mi-parcours émanant de ses observateurs électoraux déployés sur terrain depuis le début des opérations d’identification et enrôlement des électeurs au Kasaï.

Diaris Kindalo, à Tshikapa

Lire aussi

Les plus populaires