Persistance de l’insécurité au Nord-Kivu : Des élèves et étudiants « réclament des armes pour sauver la patrie contre les agressions extérieures »

 

Suite à la persistance de l’insécurité dans différentes parties du Nord-Kivu, le massacre des civils innocents, les érections au jour le jour des bastions rebelles dans des milieux stratégiques, l’Association des Élèves et Étudiants Ressortissants de la commune d’Oïcha et ses environs appelle le gouvernement congolais à doter la population des armes à feu afin de libérer les territoires sous pression de l’oppresseur.

Prince Kambale Musavuli son président, l’a fait savoir au cours d’un entretien avec ACTU7.CD.

‹‹ C’est vraiment horrible de voir nos frères et sœurs massacrés au vu et au su de tout le monde. Qu’on nous dote des armes à feu afin que nous sauvions nos sols enviés par l’ennemi›› a-t-il révélé à ACTU7.CD.


Ce dernier « regrette également de voir l’augmentation du nombre des veuves, veufs et orphelins à travers les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, suite à la guerre imposée contre les patriotes congolais par les pays étrangers ».

Lire aussi  Nord-Kivu : Après plus d'une année de captivité, 4 jeunes filles s'échappent des mains des rebelles Ougandais des ADF/NALU

Se référant à l’article soixante-trois (63) de la constitution congolaise, Prince Kambale Musavuli « interpelle la conscience de chaque congolais ».

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires