Agression rwandaise : « Nous n’avons pas invité le Rwanda à venir plaider notre cause » (A. Gisaro, Tutsi Congolais)

 

La communauté Tutsi vivant en RDC s’insurge contre les velléités des rebelles du M-23 soutenus par le Rwanda qui justifient leur guerre imposée à la RDC notamment par la protection de la communauté Tutsi Congolais. Selon le Ministre des Infrastructures et Travaux publics Alexis Gisaro, cette communauté n’a rien demandé de tel au pays de Paul Kagame.

Au cours d’un briefing de presse le mardi 14 février aux côtés du porte-parole du Gouvernement, Alexis Gisaro, Tutsi Congolais, précise que les problèmes des congolais doivent être traités par eux-mêmes.

« Il y a des gens qui veulent se faire porte-parole de notre communauté, alors que nous-mêmes, nous n’avons rien demandé à personne. Nous n’avons pas invité le Rwanda à venir plaider notre cause, encore moins en faisant la guerre à notre pays, parce qu’ils enveniment la situation (…) On doit laisser les Congolais entre eux régler leur problème », a-t-il lancé.


Et d’ajouter : « En tant que Munyamulenge, en tant que Tutsi Congolais, je considère que nous avons aujourd’hui un leadership au niveau du pays, qui est un leadership responsable et qui peut donner à chaque congolais sa place ».

Lire aussi  Haut-Uélé : Un policier en état d'ébriété tue civil à Isiro

Le Ministre Gisaro remet en cause les raisons régulièrement avancées par le RDF/M-23 pour justifier sa guerre en RDC.

« Il est temps que l’Afrique recourt à d’autres méthodes que les guerres (…) Si l’objectif de la guerre était réellement de régler les problèmes tels que les FDLR qu’ils prétextent qu’elles sont utilisées aujourd’hui, ou encore des problèmes de stigmatisation de certaines communautés, je pense qu’après toutes ces années, après toutes ces guerres, on allait trouver des solutions », souligne-t-il.

Sur les lignes de front, les combats se poursuivent. Les informations en provenance notamment de la société civile et d’autres sources de l’armée font état du bon comportement des éléments de FARDC face aux insurgés du M-23 soutenus par le Rwanda.

Patrick Nguwo

 

Lire aussi

Les plus populaires