Kasaï : « Si on organise les élections aujourd’hui, Tshikapa n’aura qu’un élu national et deux provinciaux » (D. Pieme)

Le Gouverneur de la province du Kasaï, Dieudonné Pieme Tutokot a, après avoir obtenu les données statistiques de la population déjà enrôlée dans sa province, présenté ses inquiétudes sur le nombre réduit des enrôlés jusqu’à ce jour, « un nombre qui ne représente rien ».

Dans un échange avec les responsables des partis politiques et la société civile du Kasaï ce samedi 18 février, le Gouverneur Dieudonné Pieme a confirmé que « les opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs n’avancent pas, mais pataugent ».

« Selon les chiffres me présentés par la CENI jusqu’à ce jour, si elle organise les élections, le Kasaï aura qu’un seul député national et deux députés provinciaux. Et aussi la situation est désastreuse dans les cinq territoires de la province », déplore Dieudonné Pieme.

Au terme des échanges avec ses interlocuteurs, toutes les forces se sont accordées sur l’implication de tous dans la sensibilisation et la mobilisation de la population, afin qu’un engouement soit remarqué devant les centres d’inscription pendant ces jours qui restent.


Les participants ont également sollicité, de l’autorité provinciale, un plaidoyer pour obtenir de la CENI (Commission Électorale Nationale Indépendante) la prolongation des opérations dans la province.

Lire aussi  "La mise en place du nouveau Gouvernement ne doit pas être à l'origine des dissensions au sein de la nouvelle majorité" (Mboso)

« Le porte-à-porte et la sensibilisation par les médias sont les stratégies à utiliser », recommandent-ils au Gouverneur Pieme.

Afin de rencontrer certaines questions techniques présentées par l’assistance, une nouvelle rencontre est prévue le lundi 20 février avec cette fois-ci la présence du secrétaire exécutif provincial de la Centrale électorale.

Diaris Kindalo, à Tshikapa

 

Lire aussi

Les plus populaires