Guerre dans l’Est : Fayulu dénonce la « complicité et l’incompétence » du pouvoir en place et appelle à des manifestations le 11 mars

 

Dans un communiqué dont la copie est parvenue à ACTU7.CD ce 1er mars, la coalition LAMUKA a annoncé une marche de protestation contre la présence de la force régionale de l’EAC dans la province du Nord-Kivu sur l’ensemble du territoire national ce samedi 11 mars.

« Au regard de la situation sécuritaire chaotique de notre pays, LAMUKA appelle tous les congolais à une marche de résistance patriotique dans les grandes villes du pays, en date du samedi 11 mars », peut-on lire dans ce communiqué.

Cette marche dite de résistance et de protestation initiée par le leader de l’ECIDé (Engagement pour la Citoyenneté et le Développement) Martin Fayulu, s’inscrit dans le cadre de dénoncer et condamner l’agression dont la République Démocratique du Congo est victime de la part des pays voisin dont le Rwanda sous couvert du M23. Fayulu et ses militants vont aussi dire non à la « complicité et l’incompétence » du pouvoir en place dans la gestion de cette guerre de l’Est.

Lire aussi  Limete 12e rue : la police encadre les manifestants qui se dirigent vers le palais du peuple

« LAMUKA dénonce et condamne la complicité et l’incompétence du pouvoir en place dans la conduite de la guerre contre l’agression rwandaise », ajoute-t-il.

De ce fait, LAMUKA exige le retrait immédiat des troupes de l’EAC de la RD.Congo. Ainsi, cette formation politique demande aux Nations-Unies et l’Union Africaine d’éloigner les éléments des FDLR dans le pays.

Pendant ce temps, la situation sécuritaire reste volatile dans la partie est de la RDC, marquée par l’agression rwandaise, sous l’oeil impuissant des troupes de l’EAC.

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires