Nord-Kivu : L’administrateur militaire de Beni condamne le meurtre d’une quarantaine des civils à Bashu

 

 

L’administrateur militaire du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu, s’est montré touché par le massacre d’au moins quarante (40) de ses administrés dans le village Mukondi, chefferie des Bashu.

Au cours d’une descente qu’il y a effectué ce vendredi 10 mars 2023, le colonel Ehuta Omeonga Charles condamne cet acte qu’il qualifie d’incivique à l’égard de sa population.

Sur place à Mukondi, il a lancé un message de réconfort aux familles qui ont perdu les leurs.


Il n’a pas manqué à rassurer sur la détermination des FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo), dans la traque de ces hors-la-loi.

Au cours de leur opération la nuit du mercredi au jeudi 9 mars 2023, les rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées), ont massacré une quarantaine des civils, blessé plusieurs autres au côté des maisons incendiées.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi  Ituri : Au moins 18 miliciens tués au cours des affrontements entre 2 groupes armés à Irumu

 

Lire aussi

Les plus populaires