RAM : Voici où déposer la plainte en cas de vol ou de perte d’un appareil mobile

 

Ils sont nombreux ces usagers du cellulaire qui s’inquiètent après vol ou perte de leurs appareils. Fini cette forme de douleur avec l’avènement de RAM en République Démocratique du Congo. Le Registre des Appareils Mobiles, RAM offre la possibilité de retrouver son téléphone perdu. C’est une réalité vécue par des milliers de personnes. Le vol ou la perte de téléphone c’est aussi une réalité vécue par des milliers de personnes.

Mais, comment RAM aide-t-il à retrouver son téléphone portable volé ou perdu?

Voici la procédure :


1. Se rendre à la coordination nationale de la police judiciaire ( bâtiment ex casier judiciaire) siège de la commission permanente de suivi des victimes du vol des appareils mobiles, COPSVAM. Une structure de l’ARPTIC spécialement conçue pour cet objet;
2. Déclarer le vol de son appareil à travers une plainte écrite et gratuite Accompagnée de sa carte d’identité valide;
3. Remplir le formulaire de déclaration de vol ou perte de Téléphone;
4.Transmettre à la police un numéro de contact ( d’un proche ou son second numéro afin d’être joint pour la suite de l’enquête.

Voilà, avec RAM, l’illusion devient réalité. C’est une énième offre gratuite de RAM. N’hésitez pas de déclarer le vol de votre téléphone pour le retrouver grâce au RAM.
Votre appareil mobile a été volé ou perdu ? Et vous vous inquiétez que vos données personnelles tombent entre des mauvaises mains ? Plus de panique, RAM est là pour vous apporter une solution à ce problème.
Sécurisez vos données est maintenant possible en RDC avec RAM quel que soit le type d’appareil mobile.

Lire aussi  Sénat : Pour avoir donné son opinion sur le dossier Kabund, le chef de cabinet de Samy Badibanga révoqué par Thambwe Mwamba

Les témoignages sont légion à ce sujet. Lors de la 10 ème cérémonie de restitution des appareils volés, à leurs propriétaires au casier judiciaire, Mme Mbuluyo Sanzy Souzi ayant récupéré ses deux téléphones auprès du Colonel Jean Romain Kalemba de la COPSVAM
n’a pas caché sa satisfaction. « J’avais perdu mes deux téléphones de marque Iphone 11 et 13 au stade des Martyrs, je suis allée me plaindre au casier judiciaire le jour suivant le vol grâce aux conseils d’un monsieur qui connait des personnes qui avaient témoigné avoir retrouvé leurs téléphones et grâce à la commission, je suis heureuse de témoigner comme eux et Je remercie sincèrement le gouvernement de la République Démocratique du Congo pour cet exploit », a-t-elle déclaré

« Mon frère qui était informé du travail de la COPSVAM m’a emmené au casier judiciaire où j’ai porté plainte et rempli un formulaire. Aujourd’hui soit un mois après, ils m’ont appelé pour récupérer mon téléphone », déclare une autre qui a récupéré son téléphone.

Lire aussi  RDC : L'UDPS/Tshisekedi commémore ses martyrs ce dimanche (communiqué)

« Je me suis fait voler mon sac et 300$ de frais académiques au niveau de huileries, pendant que je partais à l’université. Une amie m’a orientée à la COPSVAM, lorsqu’elle m’a parlé de la Police judiciaire, je m’y suis rendue en remplissant toutes les formalités, 5 mois après le vol, je viens de récupérer mon telephone », souligne une autre personne tout en encourageant le travail de la COPSVAM.

Esther Bagenza Shizungu, s’est fait volé son téléphone de marque Iphone 7 dans un taxi pendant qu’elle partait à l’université catholique.

« Je me suis rendue compte que je n’avais plus mon téléphone lorsque je suis descendue du taxi. Je suis allée adresser la plainte au niveau de la coordination de la Police judiciaire au bâtiment ex-casier judiciaire. Deux mois et demi après, la commission m’appelle pour récupérer mon téléphone », a-t-elle expliqué.

Il sied de noter que cette innovation est rendue possible grâce à la Commission Permanente de Suivi des Victimes du vol des Appareils Mobiles (COPSVAM) qui a été mise en place par l’arrêté ministériel numéro CAB/MIN/ PTNTIC/ AKIM/KL/KBS/002/2022 du 21/01/2022 du Ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication (PTNTIC), Augustin Kibassa Maliba.

Zamenga Odimbale

 

 

Lire aussi

Les plus populaires