Défense : « J’invite les femmes à prier pour les FARDC et soutenir JP Bemba dont la nomination est un signal fort pour le retour de la paix dans l’Est » (Régis Kasuama)

Dans le cadre de la clôture du mois de mars dédié à la commémoration des droits de la femme, Régis Landry Kasuama, Cadre du Mouvement de Libération du Congo (MLC) de Jean-Pierre Bemba Gombo, a communié avec les femmes du MLC et de sa Fondation qui soutiennent sa candidature aux prochaines élections législatives nationales dans le district de la Tshangu, à Kinshasa.

Dans une salle qui a refoulé du monde regroupant femmes et jeunes filles, le secrétaire national du MLC en charge des PTNTIC (Postes, Télécommunications, Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) a invité les femmes congolaises en général et celles du district de la Tshangu en particulier « à demeurer en communion avec nos Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et à soutenir Jean-Pierre Bemba dont la désignation à la Vice-Primature en charge de la Défense nationale est un signal majeur pour le retour définitif de la paix dans l’Est de la RDC ».

Lire aussi  Kasaï-Oriental : Le siège d'Ensemble pour la République mis en pièces à Mbuji-Mayi !

« (…) J’ai demandé à nos mamans de rester en communion avec nos FARDC et de soutenir les autorités du pays qui ont enfin décidé de travailler ensemble afin de mettre fin à la guerre dans l’Est. L’un des signaux majeurs qui a été donné à cette volonté politique, c’est la désignation du Président Jean-Pierre Bemba à la défense nationale. Nous connaissons son expertise et sa détermination dans le combat de sécurisation de nos frontières nationales, de la paix et de la concorde nationale. Nous avons témoigné avec les femmes de Tshangu notre volonté d’accompagner les autorités de la République et notre compassion avec toutes les femmes et familles victimes d’agression rwandaise », a-t-il déclaré à la presse.


Le Président de la Fondation Régis Kasuama a saisi l’occasion pour battre le rappel des troupes en vue des élections générales à venir.

« J’ai transmis un message de paix, de joie et surtout de travail sur le social avec notre fondation mais aussi de préparation de nos bases, 2023 étant une année électorale. Nous irons aux élections à la fin de cette année et les femmes du MLC et notre fondation ont toujours signé de nous ramener à l’hémicycle du Palais du peuple au lendemain de ces élections », ajoute cet opérateur politique.

Lire aussi  Les trois membres du bureau d'âges de l'assemblée nationale reçus par Tshisekedi

Pour clôturer avec faste ce mois de mars, Régis Landry Kasuama a distribué un lot de 2000 pagnes à toutes ces femmes et jeunes filles de Maluku, N’djili, Kimbanseke et N’sele et doté les femmes maraîchères et commerciales des materiels pour leurs travaux champêtres et des financements pour favoriser leur autonomisation.

Josué Mfutila

Lire aussi

Les plus populaires