Agression rwandaise – « Mauvaise » distribution de l’aide humanitaire : Les déplacés de guerre dans la rue à Lubero

 

Les déplacés de guerre, fouillant les atrocités des terroristes du mouvement du vingt-trois mars (M-23/RDF) vivant dans la commune de Kanyabayonga, au sud du territoire de Lubero (Nord-Kivu), sont descendus dans la rue le jeudi 13 avril 2023 pour dénoncer la « mauvaise » distribution de l’aide humanitaire dans cette entité par l’organisation non gouvernementale NRC (Conseil Norvégien pour les Réfugiés).

Pour ces derniers, les agents de cette organisation privilégient plus les peuples autochtones au détriment de vrais vulnérables de guerre.

Ils ont, à travers cette marche, émis le vœu de voir tous les déplacés bénéficier de cette aide de manière équitable.


‹‹ Chez nous, ils ont écrit uniquement deux (2) ménages, ils nous ont sciemment abandonnés sur la liste sous prétexte que les déplacés de Rubari étaient déjà servis, chose vraiment fausse. Ils reconnaissent seulement les gens en couple oubliant que plusieurs sont responsables, bien qu’étant célibataires ››, s’indignent l’un de ces déplacés.

Lire aussi  RDC : Les opérations de production de passeports biométriques suspendues "suite aux travaux d'entretien des machines"

Le président du comité des déplacés de Rutshuru, contacté par une chaîne locale, indique que les pourparlers sont en cours entre les autorités locales, le comité des déplacés et les responsables de l’ONG NRC, afin de trouver une solution palliative à cette situation.

Dans différentes régions de la province du Nord-Kivu, l’aide humanitaire n’atteint souvent pas sa vraie destination.

JC Mbafumoja

 

Lire aussi

Les plus populaires