Drame à Kalehe : « Entasser les corps dans une fosse commune témoigne d’un manque de respect des défunts » (Mukwenge)

 

Le prix Nobel de la paix 2018 Dénis Mukwenge a, dans un message posté sur son compte Twitter ce lundi 08 mai, condamné avec véhémence l’inhumation, dans une fosse commune, des victimes des inondations dans le territoire de Kalehe, au Sud-Kivu.

« Les autorités doivent assurer une sépulture digne aux morts des intempéries. Suite à la proclamation du deuil national, entasser les corps dans une fosse commune témoigne d’un manque de respect des défunts et de leur famille et de l’incurie des institutions », a-t-il écrit.

Cette réaction du prix Nobel de la paix est intervenue après la publication, sur les réseaux sociaux, d’une image devenue virale, montrant les corps des victimes de la catastrophe naturelle de Kalehe enterrés dans une fosse commune.


Il est important de signaler que le bilan de ce drame ne cesse d’augmenter. D’après les sources de la société civile locale, trois cents dix neuf (319) personnes sont mortes et plus de quatre mille trois cent quatre-vingts-treize (4393) disparus.

Lire aussi  Kasaï-Oriental : Tharcisse Tshibangu Tshishiku, évêque émérite du diocèse de Mbuji-Mayi est mort

De cet effet, le Président de la République Félix Tshisekedi avait, dans la réunion du Conseil des Ministres présidée le vendredi dernier, déclaré un deuil national en ce lundi 08 mai pour honorer la mémoire des illustres disparues.

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires