Sud-kivu : Le bilan du drame à Kahele passe de 200 à 400 morts

 

Après l’enterrement de plus de deux cents (200) corps samedi à Bashushu et Nyamukubi en territoire de Kahele dans le Sud-Kivu, le bilan d’une catastrophe naturelle passe à quatre cents (400) morts. D’autres corps ont été découverts dimanche 7 mai, flottant sur le lac Kivu vers Idjwi.

Selon l’Administrateur du territoire de Kahele, Thomas Bakenga qui avance
ces nouveaux chiffres, il s’agit d’un bilan encore provisoire.

« On pensait qu’on avait terminé à retrouver les corps, on en a encore retrouvé aujourd’hui. Hier, on a enterré 274 corps… Le Gouverneur de province nous a envoyé la délégation de la DPS provinciale avec des médecins chirurgiens et spécialistes, et un lot de médicaments », a-t-il déclaré.


Et d’ajouter : « Ce matin, des vivres sont arrivés, on les a distribués aux sinistrés. C’est aussi le Gouvernement qui devrait décider si on doit délocaliser ces quelques rescapés ».

Pour rappel, les pluies torrentielles qui se sont abattues jeudi dernier sur le territoire de Kahele ont causé d’énormes dégâts humains et matériels. Les eaux des rivières Cishova, Nyamukubi, Lukungula et Kabushungu ont débordé jusqu’à ravager tout sur leur passage à Nyamukubi, Kabushungu et Tshabondo. Au-delà des personnes décédées, les routes, les champs, les maisons et bétails n’ont pas été épargnés.

Lire aussi  Haut-Katanga : 13 bandits de grand chemin s'échappent de la cellule de la 22 è région militaire de Lubumbashi

Il convient également de rappeler qu’en
mémoire de ces victimes, le Gouvernement congolais a décrété une journée de deuil national sur toute l’étendue du territoire national ce lundi 8 mai, avec drapeau en berne.

Cink Inkonge

 

Lire aussi

Les plus populaires