Appui à la gratuité de l’enseignement primaire : Tony Mwaba obtient de la Banque Mondiale un appui budgétaire de l’ordre de 40 Millions USD

Conformément à la constitution de la RDC en son article 43 alinéa 3, « l’enseignement primaire est obligatoire et gratuit dans les établissements publics ». Sous ce quinquennat du Président de la République, Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi , ce droit est effectif pour des millions de Congolais et ce processus se consolide jour après jour sous le leadership du Ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, le Professeur Tony Mwaba Kazadi.

Le patron de l’EPST ne ménage aucun effort pour voir le Président de la République réaliser la plus grande révolution de son quinquennat, comme l’a reconnu le Ministre des Finances Nicolas Kazadi devant Jean-Marie Kassamba de Télé 50.

Cette cagnotte conditionnée par l’atteinte des résultats est octroyée par cette Institution de Breton Woods en appui à la gratuité de l’enseignement primaire dans les établissements scolaires publics.


Parmi ces résultats à atteindre, il faut signaler la mise en application de la nouvelle formule par le Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique pour une répartition beaucoup plus équitable des frais de fonctionnement alloués aux écoles primaires publiques, précisément dans les trois provinces pilotes à savoir le Kongo Central, le Kasaï Central et le Kasaï Oriental à un coût d’appui direct de 30 millions de USD.

Lire aussi  Ituri : Les activités scolaires peinent à reprendre à Komanda

Il faudrait, poursuit la même source que le Gouvernement accepte dans le plus bref délai de combler le gap aux trois provinces retenues de $ USD 360.000 Et les $ 40 Millions seront versés dans le compte du trésor public._

Il sied de noter que ce paiement va couvrir la paie complémentaire d’avril, mai et juin 2023.

CP

Lire aussi

Les plus populaires