Prétendue confiscation d’une villa par Peter Kazadi à la Cité du fleuve : « Manipulation sans soubassements et sans fondements » (Communicateurs USN)

 

Devant la presse ce samedi 13 mai 2023 à Kinshasa, les communicateurs de l’union sacrée de la nation ont mis les points sur les i au sujet des affirmations relayées dans les réseaux sociaux et une certaine presse, accusant le Vice-premier Ministre, Ministre de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières d’avoir confisqué une villa qui appartiendrait à autrui à la Cité du fleuve à Kinshasa.

Pour Donald Kabasele, coordonnateur de la structure des communicateurs de l’union sacrée de la nation, « cette villa a été acquise de manière légale par Maître Peter Kazadi Kankonde, il y a plus d’une année ». A l’en croire, « cette villa était au départ inachevée, le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur l’a ensuite achevée avec ses propres moyens, conformément à un accord conclu entre lui et le propriétaire de la Cité du fleuve qui lui avait vendu la maison ».

« Nous tenons à rappeler à notre peuple et au monde que la villa dont il est question a été achetée par Maitre Peter KAZADI, pas en tant que Vice-premier Ministre, mais il l’a achetée il y a plus de deux ans passés. Et c’était une maison inachevée, qu’il a construite sans que quelqu’un ne vienne l’interrompre; il l’a embellie sans que personne ne dise qu’il est propriétaire. C’est après qu’il ait fini tous les travaux d’embellissement qu’un certain monsieur va apparaître pour dire que cette villa lui appartient », a expliqué Donald Kabasele.

Lire aussi  Kinshasa : Mokia demande à Kankonde de mettre son nom sur la liste des personnes à indemniser pour ses biens "volés par Ngoyi Kasanji"

Par ailleurs, ce dernier a fait savoir que Maître Peter Kazadi Kankonde qui qualifie cette affaire d’une simple manipulation visant à nuire à son image, a saisi la justice pour brandir tous les documents légaux de cette villa.

« A ce jour, le dossier se trouve en justice. Le monsieur ne s’est jamais plaint, il n’est jamais parti au paquet, il n’est jamais parti au tribunal, bien qu’il dit que le bien lui appartiendrait. Nous nous sommes posés des questions, comment est-ce possible pour quelq’un de dire qu’il est propriétaire (…) sans que cette personne n’aille ne fût-ce que voir un juge ou un magistrat pour se plaindre? Donc, nous concluons que tout ça n’est que de la manipulation sans soubassements et sans fondements », a-t-il conclu.

Les communicateurs de l’union sacrée de la nation ont à cette même occasion, « lancé une mise en garde contre certains opposants qui passent leur temps, à lancer des attaques et à inventer des histoires contre certaines autorités du pays dans le but de fragiliser leurs actions visant à soutenir le chef de l’État.

Lire aussi  RDC : Martin Fayulu accuse Félix Tshisekedi "d'avoir triché en avance les élections de 2023"

Prenant la parole, Trésor Muamba, membre de la structure des communicateurs de l’union sacrée de la nation, a invité les professionnels des médias à mieux faire leur travail en évitant la désinformation et les fausses informations. Il a également demandé au conseil supérieur de l’audiovisuel et de la communication ainsi qu’à l’union nationale de la presse du Congo, de prendre leurs responsabilités pour sanctionner les journalistes qui ne respectent pas le code d’éthique et de déontologie professionnelle.

JKH

 

Lire aussi

Les plus populaires