Est de la RDC : La force de la SADC attendue au Nord-Kivu mi-juin (Lutundula)

La force conjointe de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC) est attendue dans la province congolaise du Nord-Kivu pour la mi-juin.

Une annonce faite par le chef de la diplomatie congolaise alors que le ciel s’est assombri entre Kinshasa et la communauté d’Afrique de l’Est (EAC) suite à la « faiblesse affichée » de la force régionale de l’organisation est-africaine déployée depuis novembre 2022 au Nord-Kivu.

Sur Radio France Internationale (RFI), Christophe Lutundula a fait savoir que les forces de la SADC poseront leurs valises en RDC vers le 15 ou 20 juin prochains. L’arrivée des troupes de l’Afrique australe est tout de même tributaire à la tenue de certaines rencontres, notamment la réunion des chefs des armées de la région et le sommet quatripartite convoqué par l’Union Africaine.


« (…) La force régionale s’est transformée d’elle-même en force tampon et a démontré qu’elle ne veut pas exécuter son mandat. Nous nous préparons à accueillir la SADC (…) La force pourrait arriver en RDC entre le 15 et le 20 juin », a révélé le chef de la diplomatie congolaise dans des propos recueillis par RFI.

Lire aussi  Ituri : 67 personnes interpellées et une arme de guerre saisie par la police à Lengabo

Soutenue par les proches du Président de la RDC et par une frange de la classe politique congolaise, la venue des troupes de la SADC est critiquée au sein de l’opinion publique dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Dans cette dernière province, si certains acteurs politiques et sociaux ont marqué leur accord, quelques autres se « désolent de voir la crise que traverse l’Ituri ignorée » par Kinshasa qui « concentre tous les efforts au Nord-Kivu sans se soucier de l’Ituri ».

Andy Kambale Matuku

Lire aussi

Les plus populaires