Kasaï-Central : Les jeunes et les femmes appelés à se soutenir afin de rajeunir la classe politique aux élections de 2023

 

La coordination provinciale du centre culturel de la jeunesse s’indigne de la faible représentation des femmes à l’Assemblée provinciale du Kasaï-Central, de même que les nouvelles figures des jeunes dans cette législature.

Ainsi, lors de son retour dans la province en prévenance de Kinshasa, Maître Alexandre Tshiama Mamba, coordonnatrice de cette structure dans la province, déplore cet état de chose et veut pour cette fois-ci que la classe politique du Kasaï-Central soit rajeunie avec une forte représentation des femmes.

« Nous avons aujourd’hui une faible représentation des femmes à l’Assemblée provinciale, avec seulement trois (3) femmes, et moins d’une dizaine de jeunes, ce qui ne convient jamais avec le pouvoir actuel de Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Et nous voulons, cette fois-ci aux élections qui pointent à l’horizon, rajeunir la classe politique du Kasaï-Central avec la participation forte des femmes », a fait savoir maître Alexandre Tshiama Mamba, coordonnatrice du centre culturel de la jeunesse, lors de son retour de Kinshasa, où elle était allée représenter cette structure à la sortie officielle de l’Union Sacrée de la Nation (USN).

Lire aussi  Chassé du FCC, Constant Mutamba confirme la participation des partis du Front Commun pour le Congo à la marche de Fayulu

Cet objectif, à l’en croire, ne peut être atteint que si les femmes et les jeunes se décident de se soutenir mutuellement.

« Et pour arriver cet objectif, les jeunes et les femmes doivent se soutenir afin de maximiser leurs chances à ces élections attendues en décembre 2023, notre seul moyen de réussir », poursuit-elle.

Laurent Beya wa Mukaya, à Demba

 

Lire aussi

Les plus populaires