Kinshasa : Ngobila autorise la marche de l’opposition et pose des conditions

 

Le Gouverneur de la ville province de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka a, dans une réunion tenue ce jeudi 18 mai avec les secrétaires généraux de différents partis politiques de l’opposition représentés par LGD (Leadership et Gouvernance pour le Développement), ECIDé (Engagement pour la Citoyenneté et le Développement), Ensemble pour la République et l’Envol, autorisé la tenue de la marche prévue pour le 20 prochain par cette coalition.

« Pour le Ministre provincial de l’Intérieur, Gratien Nsakala, pendant la réunion, le Gouverneur Ngobila Mbaka a informé à ces représentants de plusieurs formations politiques de l’opposition, de la tenue en cette même journée de plusieurs manifestations des autres partis politiques, notamment l’Alliance des Congolais progressistes (ACP) qui tiendra un meeting au terrain municipal de Masina, et d’un autre meeting de la ligue des jeunes de l’UDPS en collaboration avec les autres ligues des jeunes des partis de l’Union sacrée », peut-on lire dans cette dépêche.

Lire aussi  Noël Tshiani : "On n'avait pas rejeté ma proposition de loi, on n'avait juste pas de temps de la programmer au vu d'autres priorités"

Selon la même source, Gentiny Ngobila a autorisé la tenue de la marche de l’opposition, mais en ne retenant qu’un seul itinéraire, partant du Rond-point Sakombi, longeant l’avenue Kasa-Vubu, pour chuter à la place YMKA.


« La ligue des jeunes de l’UDPS partira du Rond-point Ngaba pour chuter devant l’église Saint Raphaël de Limete », souligne le document.

Il sied de rappeler que la marche de l’opposition prévue pour le samedi 13 mai dernier avait été reportée par le Gouverneur Ngobila « pour des raisons de sécurité » et avait été aussi renvoyée au 20 du mois en cours, pour dire non à l’agression rwandaise, la vie chère et exiger la tenue des élections dans le délai prévu par la loi.

Frank Kalonji

 

Lire aussi

Les plus populaires