Kasaï-Central – Liberté de la presse : À Dibaya, les journalistes appelés « à travailler pour sauver les communautés »

 

Célébrée le 03 mai de chaque année, la date dédiée à la journée internationale de la liberté de la presse a été repoussée au samedi 20 mai 2023 pour les chevaliers de la plume et du micro du territoire de Dibaya, dans la province du Kasaï-Central. Cette journée célébrée avec faste ce jour, a été décalée pour en réserver une organisation de haute facture.

Devant les autorités politico-administratives, forces vives dont la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC), les journalistes ont célébré en toute quiétude cette journée, avec deux (2) exposés, dont « le rôle de la radio communautaire » et « la solidarité de la presse ».

Prenant la parole, Ilunga Kalonga Ntolo Danios, l’administrateur du territoire de Dibaya, a débuté par rendre hommage au Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, avant de féliciter les journalistes pour cette initiative.


« Vous êtes les meilleurs, restons ensemble et travaillons pour sauver nos communautés (…) sans communication, nous sommes nuls », reconnaît-il.

Lire aussi  RDC : la fondation Bill Clinton pour la paix propose un militaire et deux adjoints civils à la direction de la prison de Makala

Cette journée avait réuni tous les journalistes de différentes chaines de radio de Dibelayi et la salle de la promotion humaine de la ville de Tshimbulu, la deuxième du Kasaï-Central, en a servi de cadre.

Laurent Beya wa Mukaya

 

Lire aussi

Les plus populaires