Manifestation de l’opposition : Un militant de la LUCHA interpellé à Super Lemba

Des interpellations s’enregistrent déjà bien avant le début de la manifestation de l’opposition. À Super Lemba, point de départ de la marche, un cadre du Mouvement citoyen Lutte pour le Changement (LUCHA) a été interpellé par les éléments de la Police Nationale Congolaise (PNC) fortement déployés dans la régions.

Bienvenu Matumo, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a été conduit dans l’une des jeeps des éléments de Sylvano Kasongo, déjà sur place depuis les petites heures du matin pour empêcher la tenue de cette marche à partir du Rond Point Super Lemba.

Il faut dire que ce n’est pas le seul cas d’interpellation jusqu’ici. D’autres personnes ont été arrêtées au niveau de Kianza avant même le début de la manifestation.


Pour rappel, l’hôtel de Ville de Kinshasa avait, lors de la réunion de jeudi avec les secrétaires généraux des partis de l’opposition, modifié l’itinéraire de cette marche partant de Rond Point Sakombi pour chuter à la place YMCA, « question d’éviter des accrochages » avec la jeunesse de l’UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) qui vont également marcher du Rond Point Ngaba jusqu’à la paroisse Saint Raphaël.

Lire aussi  Beni-Massacre de 9 personnes à Loselose : Le village vidé de sa population et au moins 45 civils enlevés par les ADF

Cette modification de l’itinéraire n’était pas la bienvenue pour l’opposition qui a jugé bon de maintenir ses lignes initiales. Vendredi, le commissaire divisionnaire de la Police Nationale Congolaise (PNC) de Kinshasa, le Général Sylvano Kasongo avait affirmé que tout regroupement de plus de dix (10) personnes, sera dispersé au Rond Point Super Lemba.

À travers cette marche, l’opposition veut protester contre l’insécurité et la vie chère, mais aussi contre le processus électoral en cours.

Patrick Nguwo

Lire aussi

Les plus populaires