Marche de l’opposition : 28 blessés dont 27 policiers et une journaliste, 23 arrêtés dont 3 policiers et 2 véhicules de la police caillassés (PNC)

 

La Police Nationale Congolaise (PNC) a, à travers un communiqué, rendu le bilan de la marche de l’opposition qui s’est tenue l’avant-midi de ce samedi 20 mai 2023, sur l’avenue Kianza, dans la commune de Ngaba.

Selon le général Sylvano Kasongo, commissaire divisionnaire de la PNC/Kinshasa, au moins vingt-sept (27) de ses éléments ont été blessés, parmi lesquels un est en état comateux, alors que trois (3) l’ont été grièvement et suivent des soins à l’hôpital Saint Joseph de Limete.

Par ailleurs, le chef de la Police à Kinshasa parle, dans le même temps, d’une journaliste blessée et agressée par « une bande de manifestants surexcités » alors qu’elle couvrait la manifestation. Durant cette marche, vingt (20) personnes au total ont été interpellées et se trouvent dans des locaux de la PNC, pour avoir vandalisé le sous-ciat de Kianza.


Aussi, deux (2) véhicules de marque Land cruiser de la Police ont été caillassés, note ce communiqué qui souligne aussi que six (6) machettes ont été saisies entre les mains de certains manifestants « manifestement drogués venus pour semer le chaos ».

Lire aussi  CENI : Un mouvement des jeunes accuse Mbata d'avoir écarté la liste de ses candidats et demande au Chef de l'État de rejeter le travail "incomplet" fait par l'Ass. Nat

Pour rappel, lopposition avait préféré maintenir son itinéraire initiale partant de Rond-point Super Lemba jusqu’au siège de l’ECIDé en passant par l’échangeur de Limete, le boulevard Lumumba et Sendwe, au lieu d’emprunter la ligne tracée par l’Hôtel de ville de Kinshasa qui voulait que cette manifestation démarre au rond-point Sakombi pour se clôturer à la place YMCA, « question d’éviter des accrochages » avec ceux de l’UDPS qui devaient aussi passer par le boulevard Lumumba.

Patrick Nguwo

 

Lire aussi

Les plus populaires