RDC : Pas toujours de permis de conduire !

 

Les jours passent et se ressemblent en Republique Démocratique du Congo. Le pays vit sans permis de conduire depuis près de deux ans déjà. Situation déplorable.

Une réalité difficile à consommer sous d’autres cieux décidément. À son temps, l’ancien ministre des transports Chérubin Okende Sengha avait fait l’objet d’un lynchage tel que l’homme s’est vu menacé par une motion de défiance à l’assemblée nationale pour mauvaise gestion de son secteur. Que les chauffeurs roulent sans ce document, il y a lieu de s’inquiéter.

Où se situe l’obstacle ? C’est la principale question. D’autant plus que le pays regorge d’experts en la matière à même de résoudre cette équation qui constitue du reste un manque à gagner pour le secteur des transports. Tous les espoirs suscités après le remaniement technique du gouvernement s’évanouissent déjà. Le problème perdure au grand damne des vies humaines.

Lire aussi  Destitution du bureau Mabunda : La Grande Bretagne salue le déroulement de vote et appelle toutes les parties à s'engager afin de travailler pour le bénéfice du peuple

L’actuel ministre des transports, Marc Ekila devrait sonner la fin de la récréation et remettre en circulation, les permis de conduire, un document plus qu’utile qui témoigne des aptitudes d’un conducteur à s’appliquer à la tâche. L’on se souviendra que les différents moratoires ont touché à leur terme sans que quelque chose ne soit faite.

Le pays de Tshisekedi n’a donc pas de leçon à donner à personne dans le domaine de la conduite auto tant les chauffeurs roulent sans permis de conduire.

Zamenga Odimbale

 

Lire aussi

Les plus populaires