Kasaï-Central – Violence basée sur le genre : Plus de 50 cas enregistrés dans 3 mois à Demba

 

Les cas des violences sexuelles et celles basées sur le genre (VBG) se sont multipliés ce dernier trimestre à Demba, au Kasaï-Central. C’est ce qu’indique le rapport du monitoring du comité local d’alerte des cas, qui signale une montée des abus dans toutes ses formes dont les auteurs « ne subissent aucun découragement de la part de la justice ».

Dans l’espace seulement de trois (3) mois, sout de mars en mai dernier, une cinquantaine de cas ont été enregistrés par les acteurs sociaux locaux.

« Nous avons enregistré 52 cas pendant ce dernier trimestre dont 17 sont pour les mineurs, victimes des viols, 4 pour les jeunes filles qui sont râpées, la pratique d’enlever les filles par force pour les acheminer dans des maisons et lieux secrets, abuser d’elles sexuellement, puis les forcer aux mariages avec leurs bourreaux, une pratique qui se répète dans le secteur de Lombelu, secteur situé à 60 km du siège administratif du territoire,30 cas pour les violences physiques et psychologiques à l’égard de la femme, et autres cas concernent les mariages de deux mineurs. Normalement, il y a eu montée, car pendant ces trois derniers trimestres, nous avions enregistré moins que ça », déplore Marcel Masanka Kabalu, point focal du comité local d’alerte des cas de VBG à Demba.


Cet acteur s’indigne du mauvais traitement et de la faiblesse de la justice sur place qui, selon lui, favorise les négociations des cas de VBG.

Lire aussi  RDC : Le Kasaï-Central doté de 3 édits pour lutter contre les Violences Basées sur le Genre

« Beaucoup d’auteurs sont arrêtés et relâchés rapidement pour des raisons inconnues, alors que les victimes se trouvent abandonnées à leur triste sort. Ce qui favorise les arrangements à l’amiable lorsque les nouveaux cas se reproduisent « , s’indigne-t-il.

Marcel Masanka Kabalu, qui appelle à une action destinée à la prise en charge des victimes, sollicite l’implication des partenaires humanitaires, des leaders communautaires et autorités politico-administratives ainsi que judiciaires afin de tout mettre en œuvre pour décourager les auteurs de ces derniers cas rapportés.

Laurent Beya wa Mukaya, à Demba

Lire aussi

Les plus populaires