UDPS/Tshisekedi : 4 membres « semeurs de troubles » exclus du parti

 

Le Secrétaire Général de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS/Tshisekedi) a exclu quatre (4) membres au sein ce parti présidentiel.

Il s’agit de Mukuna Kabongo Hubert, Lukoli Lokokaki Joseph, Minga Misha Jean -Lucien et Bomba Ngila Augustin.

Pour appuyer sa décision excluant ces cadres de son parti à quatre (4) mois des élections, Augustin Kabuya a fait savoir que ces derniers se sont illustrés en violation grave des statuts du parti en organisant, en date du 11 juillet, un pseudo-congrès au nom de l’UDPS/Tshisekedi dans le but de remplacer le Président du Parti.


« (…) Avoir respectivement tenu, en date du 11 juillet 2023, sans qualité, et au nom de l’UDPS/ Tshisekedi, un pseudo-congrès du parti dans le but de remplacer le Président du Parti ; saisi, en date du 26 juillet 2023 la banque centrale du Congo aux fins de blocage des comptes bancaires de l’UDPS/Tshisekedi et pris, en date du 31 juillet 2023, des décisions ne relevant pas statutairement de leur compétence, constitutif des manquements et assortis des sanctions prévus aux articles 65 et 66 des statuts et 12 du règlement intérieur de l’UDPS », peut-on lire dans ce communiqué.

Lire aussi  RDC : William Mukambila annonce pour le 30 octobre, le début des consultations de la Jeunesse Congolaise

De ce fait, Augustin Kabuya responsabilise les secrétaires généraux ayant respectivement l’organisation et l’implantation du parti et la justice dans leurs attributions, à l’exécution de cette décision intervenue après la convocation d’une réunion extraordinaire avec tous les organes et structures de sa famille politique.

Pour rappel, cette décision est intervenue suite à une suspension de Peter Kazadi, Augustin Kabuya et Jacquemain Shabani par la commission nationale de discipline ad-hoc mis en place par Joseph Lokoni Lokokaki et Jean-Lucien Minga Misha la semaine dernière.

Frank Kalonji

Lire aussi

Les plus populaires