Nord-Kivu : À Bulongo, le Gouverneur militaire instruit les forces de sécurité et de défense à veiller sur le mariage civilo-militaire

 

Le Gouverneur militaire de la province du Nord-Kivu, dans sa tournée dans différentes régions de son entité provinciale, a foulé ses pieds sur le sol de la commune rurale de Bulongo, secteur de Ruwenzori, territoire de Beni ce lundi 14 août 2023.

Devant une une grande foule, le Bourgmestre de la commune de Bulongo a reconnu une accalmie qui s’est installée dans cette partie du territoire sous état de siège.

Selon lui, suite à cette accalmie, 90% d’habitants ont regagné leurs domiciles respectifs.


À son tour, le Gouverneur militaire a précisé que c’est grâce à la collaboration civilo-militaire que règne cette accalmie. Il a mis en garde contre certains éléments des FARDC qui ne cessent de tracasser les usagers sur différents tronçons routiers, érigeant illégalement les barrières.

Il a instruit les commandants des FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) et de la PNC (Police Nationale Congolaise) à veiller à ce que le mariage civilo-militaire, qui se porte bien ces derniers jours, ne puisse être terni suite aux mauvais comportements des brebis galeuses dans le rang des éléments de l’ordre.

Lire aussi  Bayern Munich-PSG : Quand Thomas Müller provoque les Parisiens

Le lieutenant-général Constant Ndima, après une visite de certains bâtiments construits dans le cadre du projet de développement de 145 territoires congolais, a évalué l’évolution à 90%.

Après Bulongo, l’autorité militaire à la tête du Nord-Kivu est attendue dans les communes de Mangina et Oïcha, chef-lieu du territoire.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires