RDC – Agression rwandaise : Les éléments M-23/RDF de nouveau renforcés à Busanza

 

Depuis dimanche 13 août courant, les terroristes du M23/RDF se renforcent sur deux (2) lignes de front. Des sources concordantes parlent de la région de Tongo/Murimbi et du groupement Busanza.

D’ailleurs la semaine écoulée, les jeunes patriotes dits “Wazalendo” ont mis la main sur quatre (4) de ces terroristes, qui proviennent du Rwanda,’ avant de les remettrent sous la responsabilité de l’armée congolaise (FARDC).

Depuis lors, ces hors-la-loi sillonnent plusieurs localités du groupement. Aimé Mukanda Mbusa, l’un des notables du territoire de Rutshuru, qui confirme également la nouvelle, cite les villages Musenzero, Shinda, Rubara, Nyaru, Kwangara, Rutero, Pinga et environs.


Ce nouveau renforcement terroristes a provoqué une panique dans le chef des habitants. Si les uns y demeurent encore, les autres se déplacent déjà pour Binza et l’Ouganda.

Outre les tracasseries qu’ils ont imposé à la population, les rebelles du M-23 soutenus par le Rwanda se sont également livrés au pillage systématique des maisons d’habitations aux villages Kabarode, Kinyana, Katibo… depuis leur arrivée. Ils ont aussi mis aux arrêts un chef coutumier et un boutiquier.

Lire aussi  Beni : Encore un engin explosif découvert en pleine ville

Les terroristes du M23/RDF se sont renforcés pendant qu’une table-ronde, statuant sur la levée, le maintien ou la requalification de l’état de siège se déroule à Kinshasa. Vu la menace sécuritaire active au grand comme au petit Nord du Nord-Kivu, la notabilité de Rutshuru a plaidé pour la requalification de cette mesure.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires