Beni : Un élément FARDC se donne la mort après avoir tué par balle son épouse

 

Un militaire FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo), connu sous le sobriquet de “Léopard”, s’est suicidé après avoir ôté la vie à son épouse, dans la matinée de ce vendredi 18 août 2023.

Le drame s’est produit dans la commune rurale d’Eringeti, au Nord de la commune d’Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni (Nord-Kivu).

Le conflit conjugal serait à la base de cet incident mortel. La nouvelle est confirmée à ACTU7.CD par Rachid Maliro, président de la société civile noyau d’Eringeti. D’autres sources affirment que le militaire soupçonnait son épouse d’entretenir des relations amoureuses avec son compagnon d’arme.


Après avoir été criblée de balles, la victime a été vite dépêchée au centre de santé de référence de la place, où elle a succombé de ses graves blessures, explique-t-il.

Un témoin oculaire affirme que c’est aux alentours de quatre (4) heures que le drame a eu lieu.

Lire aussi  Nord-Kivu : Le général Amisi enquête sur les fonds remis aux génies militaires

‹‹ J’ai attendu deux (2) coups de balle. Nous avons dormi jusqu’à 5 heures. C’est à notre réveil que nous nous y sommes rendus. Dès notre arrivée nous avons appelé, frappé à la porte mais en vain. C’est ainsi qu’on est parti appeler le chef, il est arrivé sur place, les militaires aussi. C’est alors qu’on a ouvert la porte. Là, nous avons retrouvé la femme criblée des balles par son époux avant qu’il ne se tourne le canon ››, confirme ce témoin.

Jusqu’à la rédaction de cet article, les deux (2) corps des victimes sont déposés à la morgue du centre de santé de référence d’Eringeti.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi

Les plus populaires