RDC : Le Procès Matata Ponyo fixé au 21 août à la Cour Constitutionnelle

 

La deuxième audience publique opposant le sénateur Augustin Matata Ponyo, Déogratias Mutombo l’ancien Gouverneur de la Banque Centrale du Congo (BCC) et l’homme d’affaire sud-africain Christo Groobler, est fixée pour le lundi 21 août à la Cour Constitutionnelle de la République Démocratique du Congo (RDC).

« La Cour Constitutionnelle, siégeant en matière répressive, appellera à son audience publique de ce lundi 21 août 2023 à 11 heures, l’affaire suivante : Affaire en introduction. R.P AFFAIRE EN INTRODUCTION. R.P 0002 MP C/ Messieurs Matata Ponyo Augustin, Groobler Christo Stephanus et Mutombo Nyembo Deogratias », peut-on lire sur une requête aux fins de fixation la Cour Constitutionnelle.

Le sénateur Augustin Matata Ponyo est poursuivi pour des détournements de fonds par l’octroi des avantages financiers, la surfacturation et la constitution des sociétés écrans. Déogratias Mutombo lui est aussi reproché pour avoir détourné la somme de 89 millions de dollars destinés à la construction du marché international de Kinshasa.


Bien avant le début de ce procès, un mandat de comparution avait été lancé contre Matata Ponyo par le Procureur Général près la Cour Constitutionnelle auquel ce dernier n’avait réservé aucune suite.

Lire aussi  RDC-Ordre National des Avocats : Constant Mutamba affirme avoir été réhabilité

Frank Kalonji

Lire aussi

Les plus populaires