Beni : Se réclamant les “Wazalendo”, 10 combattants Maï-Maï capturés par l’armée à Kyavinyonge

 

Accompagnée de ses neuf (9) combattants Maï-Maï, Patience Kavugho a été capturée par les FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) à Kyavinyonge, une localité située au bord du lac Édouard, territoire de Beni (Nord-Kivu), dans la nuit de jeudi à ce vendredi 25 août 2023.

Parmi ses compagnons figure Matembele Bwami. Ils ont été arrêtés avec, en leur possession, plusieurs armes de guerre en provenance du territoire de Masisi. Selon l’armée, ils voulaient donc réorganiser leurs combattants et les déployer dans les territoires de Lubero, Beni voire Mambasa (Ituri).

Le capitaine Anthony Mualushayi, porte-parole des opérations Sokola un (1) grand Nord, accuse ces rebelles d’auteurs de plusieurs massacres dont celle qui avait coûté la vie à neuf (9) civils et trois (3) soldats de la force navale à la hauteur de Nguli.


Aussitôt informé de ce joli coup de filet, Kakule Sikuli, chef de la milice Maï-Maï dénommée “Fontaine”, travaillant en collaboration avec Patience Kavugho dernièrement arrêtée, a été aperçu dans la matinée de ce vendredi au bord de Kamandi-Lac dans le souci de réorganiser le mouvement de cette dame combattante, à en croire la bouche autorisée de l’armée à Beni.

Lire aussi  Guerre dans l'Est : L'armée congolaise accuse le M23/RDF de violer le cessez-le-feu

Du territoire de Beni (Nord-Kivu) à celui de Mambasa (Ituri), les militaires FARDC informent sur l’arrestation d’un autre rebelle. Muhindo Kikitolo, comme c’est de lui qu’il s’agit, a opéré pendant plus de deux (2) ans au côté du leader Aboubakar du même mouvement.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires