Beni : 15 personnes tuées en 2 jours par les rebelles à l’Ouest d’Oïcha

 

Les rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) ne cessent d’endeuiller la paisible population du territoire de Beni, au Nord-Kivu. La journée du vendredi 25 août 2023, ces rebelles ont ôté la vie à quinze (15) personnes, toutes des civiles.

L’information est confirmée par Georges Kivaya, président de la société civile du secteur de Beni-Mbau. Il affirme que plusieurs autres personnes seraient kidnappées par ces inciviques. Ils ont été tués à proximité du territoire de Beni (Nord-Kivu) et Irumu en (Ituri).

Les sept (7) premiers corps découverts ont été rapatriés à la morgue de l’hôpital général de référence d’Oïcha. Alors qu’on procédait à l’uhumation de trois (3) de ces derniers, huit (8) autres ont été aperçus, ce qui constitue la deuxième vague.


Ces huit (8) corps sans vie gisent encore sur le sol. Pendant ce temps, la fouille continue pour retrouver d’autres disparus vivant ou mort. Ce samedi, la zone a été inaccessible. Les militaires FARDC ont interdit aux jeunes volontaires d’y accéder vu la situation sécuritaire préoccupante.

Lire aussi  RDC : une organisation féminine et la Lucha dans la rue à Butembo pour dénoncer les massacres de plus de 4500 civils en 6 ans

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires