Beni – Attaque rebelle à Kikingi : En débandade, la population en fuite vers les zones « sécurisées »

 

Quelques jours seulement après l’attaque des rebelles ougandais ADF (Forces Démocratiques Alliées) au village Kikingi, secteur de Ruwenzori dans le territoire de Beni (Nord-Kivu), la contrée se vide de la quasi-totalité de ses habitants.

Si les uns se déplacent dans des familles d’accueil, les autres par contre se dirigent dans des sites d’hébergement situés dans les régions supposées sécurisées.

Contacté ce mardi 26 septembre par ACTU7.CD, Denis Kalenga, coordonnateur de la Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC) dans le groupement des Basongora, précise que cette population demeure dans son milieu de refuge en attendant que les forces loyalistes imposent la paix dans cette partie du secteur de Ruwenzori.


L’attaque des rebelles ougandais ADF au village Kikingi dimanche écoulé, s’est soldée par d’énormes dégâts humains et matériels. Pourtant, les opérations conjointes FARDC-UPDF sont en cours dans cette région.

JC Mbafumoja, à Beni

Lire aussi  RDC-Zambie :  les FARDC en alerte dans les villages de Kalumba et Kibanga à Tanganyika

 

Lire aussi

Les plus populaires