Kinshasa : Les transporteurs routiers de l’axe Kinshasa-Matadi décident de lever leur mouvement de grève

 

Les transporteurs routiers de l’axe Kinshasa-Matadi ont finalement décidé de suspendre leur mouvement de grève mercredi 27 septembre 2023.

Cette décision est issue de la tripartite Gouvernement – intersyndicale – Fédération des Entreprises du Congo (FEC), qui a eu lieu du 25 au 27 septembre dans la capitale congolaise, sous la houlette du ministère des Transports, Voies de communication et Désenclavement, Marc Ekila.

Au terme de ces travaux, les trois (3) parties se sont convenus de mettre en œuvre de manière urgente, une cellule de crise, chargée d’indentifier tous les problèmes des transporteurs routiers et proposer des solutions à court, moyen et long terme, convoquer la tripartite dans la huitaine par le Gouvernement, en vue de trouver des solutions durables sur toutes les revendications des travailleurs, selon la déclaration de l’intersyndicale des transporteurs routiers.


La tripartite a également pris les mesures suivantes :

Lire aussi  TRANSCO : Révoqué "pour haine tribale" et "rébellion contre" ses autorités, Alpha Mundolo "dénonce des accusations graves et mensongères" (Droit de réponse)

• La levée de toutes les barrières régulant l’entrée des poids-lourds dans toutes les villes sur la Nationale n°1 dont le tronçon Kinshasa – Matadi pour le début ;

• Suspension de limitation des horaires de livraison dans les villes de Kinshasa et Matadi ;

• Lancement de l’identification de toutes les sociétés et établissement œuvrant dans le secteur ainsi que tous les chauffeurs professionnels des poids-lourds ;

• La réactivation de la Commission timbre routier en vue de l’identification des opérateurs du secteur ;

• Mise en place d’un Comité de suivi composé de trois parties prenantes

Ces transporteurs réclament l’éradication de la multiplicité des taxes et tracasseries aux péages, la majoration de leur salaire, la garantie de leur sécurité pendant leur travail et autres. C’est dans ce sens qu’ils avaient déclenché un mouvement de grève depuis le 18 septembre dernier.

Jacob Séraphin Nkita

 

Lire aussi

Les plus populaires