Nord-Kivu : Une vingtaine des personnes prises en otage par le M23-RDF à Rutshuru

 

Les terroristes du M23-RDF sont accusés d’avoir pris en otage plus de vingt-quatre (24) personnes dans les localités de Bushenge et Karambi au Nord du territoire de Rutshuru (Nord-Kivu).

L’information a été livrée à la presse mercredi 27 septembre 2023 par le Collectif des Victimes de l’Agression Rwandaise (CVAR). Il renseigne que ces compatriotes ont été surpris par leurs bourreaux alors qu’ils exerçaient leurs activités champêtres.

Cette structure déplore la disparition de ces personnes qui, jusqu’à présent, demeurent dans une destination inconnue.


Le CVAR demande aux troupes de la Force Régionale de l’EAC (Est African Community) ainsi que de la CIRGL (Conférence Internationale sur la Région des Grands-Lacs) de faire de tout leur mieux afin que ces compatriotes soient libérés.

Le Gouvernement provincial du Nord-Kivu avait, dans un communiqué, alerté sur la récupération par le M23-RDF de ses positions jadis abandonnées dans les territoires de Masisi et Rutshuru voire Nyiragongo.

Lire aussi  Nord-Kivu : le bilan de l'attaque de Mamove passe de 9 à 27 morts (société civile)

JC Mbafumoja

 

Lire aussi

Les plus populaires