Banditisme urbain à Mbuji-Mayi : Un homme meurt criblé de balles par des inconnus

 

La situation sécuritaire s’avère très préoccupante dans la ville de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï-Oriental. Après plusieurs cas d’enlèvements signalés de part et d’autre, le meurtre vient compléter la liste. Ce vendredi 29 septembre vers 1 heure du matin, des voleurs à mains armées ont fait irruption dans la maison d’un citoyen au quartier de la mission dans la commune de Bipemba, non loin de la maternité Christ-Roi.

Ces malfrats manifestement en mission, ont exigé au propriétaire de cette maison, monsieur Mbumba Kadima, de leur donner une somme d’argent. Sans attendre sa réponse, ces derniers lui ont transpercé le bas ventre avec des balles réelles, ne lui laissant aucune opportunité de se dérober.

Après avoir accompli leur forfait, ces inciviques ont pris la poudre d’escampette, bien avant l’intervention de la population et de la Police Nationale Congolaise (PNC) déjà alertée.

Lire aussi  RDC : Tout savoir sur la société Jokas Protection Sarl

Le corps criblé de balle du pauvre Mbimba, a été acheminé à une morgue de la place. Selon des sources proches, des enquêtes seront menées pour déceler les auteurs de cet acte ignoble, afin que la rigueur de la loi leurs soit appliquée.

Pour le moment, une accalmie règne dans cette partie de la ville de Mbuji-Mayi, visitée par les bandits, alors que la famille sinistrée est plongée dans les lamentations.

Il n’y a pas longtemps, un drame s’était encore produit dans la commune de Bipemba. Quatre (4) personnes d’une même famille sont mortes empoisonnées à travers une nourriture, alors que les cinq (5) autres s’en sont tirés dans les hôpitaux de la place où il avaient été pris en charge par les autorités provinciales.

Jacob Séraphin Nkita, à Mbuji-Mayi

 

Lire aussi

Les plus populaires