Ituri : Voici le bilan des opérations menées par la 31e brigade des FARDC à Mambasa depuis janvier

 

Le commandant second de la 31e brigade des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC), basée à Mambasa, dans la province de l’Ituri, est revenu sur les opérations menées par cette unité de l’armée depuis début 2023.

Au cours d’une conférence de presse organisée ce vendredi 29 septembre 2023, au cantonnement de la 31e brigade, le colonel David Mwimba a dressé le bilan des opérations menées. D’après le commandant second de la 31e brigade, au moins huit (8) opérations militaires ont été menées par cette unité de l’armée congolaise.

Il s’agit notamment des opérations menées contre les Forces Démocratiques Alliées (ADF) et plusieurs groupes armés locaux actifs dans les chefferies de Babila Babombi, Bandaka et Bombo. À ce point précis, le colonel David Mwimba a renseigné que plusieurs groupes armés ont été défaits.


Au terme de ces opérations, au moins vingt-cinq (25) combattants ennemis ont été neutralisés, cent onze (111) ont été capturés et d’autres se sont rendus et cent soixante-douze (172) civils libérés des griffes de ces groupes armés.

Lire aussi  Nord-Kivu : Un chef rebelle et plusieurs de ses combattants capturés par l'armée à Butembo

Par ailleurs, une quarantaine d’armes de type AK-47, une de type PKM, trois (3) calibres 12, deux (2) pistolets de fabrication locale et dix-huit (18) machettes ont été récupérées par l’armée au cours de ces opérations. L’action des FARDC dans le territoire de Mambasa a mis la pression sur un certain Maradona, pseudo-général, actif dans le territoire de Bafwasende. Celui-ci avec neuf (9) hommes et leurs armes se sont rendus à l’armée.

Dans la chefferie de Bandaka, les militaires de la 31e brigade ont défait le groupe commandé par un certain Indocide. Ce chef rebelle a été capturé par l’armée au cours des opérations menées dans la zone de Bafwabango. Avant ces opérations, l’autre leader rebelle « A l’aise » avait été neutralisé par les Forces armées nationales.

Installée à Mambasa depuis 2015, la 31e brigade a vaincu plusieurs groupes armés qui jadis écumaient plusieurs localités. C’est notamment les « Maï-Maï Simba » de Paul Sadala alias Morgan. Ce groupe avait attaqué, en 2012, le zoo de la Réserve de Faune à Okapis (RFO) et tué tous les Okapis avant d’incendier plusieurs locaux. Il y a également la neutralisation de Manu, chef rebelle heritier de Morgan, du célèbre braconnier Masimango alias Maître…

Lire aussi  Nord-Kivu : Trois morts et deux ecogardes blessés en plein Parc national des Virunga

Andy Kambale Matuku, à Mambasa

 

Lire aussi

Les plus populaires