Nord-Kivu : « Dans le territoire de Beni, il n’y a pas des Wazalendo » (Administrateur du territoire)

 

Répondant à la question de savoir s’il existe, dans son entité territoriale, un groupe de jeunes patriotes dits “Wazalendo” qui accompagnent les militaires FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) dans la traque des groupes armés, l’administrateur militaire du territoire de Beni (Nord-Kivu) a réagi par une négation ferme.

Le colonel Ehuta Omeonga Charles révèle que toute personne qui se cache derrière cette appellation n’est qu’un simple bandit qui cherche à faire du mal à la population.

‹‹ Dans le territoire de Beni et sur l’ensemble du petit Nord-Kivu, il n’y a pas des Wazalendo. S’il en a, qu’ils passent ici devant. Ne vous trompez pas, il n’y a pas des Wazalendo à Beni ››, insiste l’autorité territoriale.


Devant un grand monde, le colonel Ehuta Omeonga Charles appelle les jeunes qui ont cette volonté de sauver le pays à se manifester afin qu’ils soient officiellement reconnus.

Lire aussi  Activisme des ADF à Beni : Pour le commandant des opérations, "l'ennemi veut créer un climat de méfiance entre l'armée et les civils"

‹‹ Je vous appelle tous, si vous avez cette volonté, à vous manifester. Mon bureau est ouvert pour accueillir qui que ce soit ››, fait-il savoir.

Si à Beni, aucun membre de la secte “Wazalendo” n’est signalé selon les autorités, dans d’autres régions de la province du Nord-Kivu, ils étendent leur influence. C’est notamment dans le Masisi où ils se battent, depuis quelques jours, contre les rebelles du M-23 soutenus par le Rwanda.

JC Mbafumoja, à Beni

 

Lire aussi

Les plus populaires