Présidentielle de 2023 : Martin Fayulu se déclare candidat commun de l’opposition

 

Le Président du parti politique Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (ECIDé) s’est déclaré candidat commun de l’opposition à l’élection présidentielle prévue au mois de décembre en République Démocratique du Congo (RDC).

Cet opposant l’a fait savoir au cours d’un meeting populaire animé le mercredi dernier dans sa tournée à Kikwit, chef-lieu de la province du Kwango.

« On a volé à ce peuple sa victoire. Le peuple doit recouvrer sa victoire cette fois-ci. Il n’y a pas à transiger, c’est moi le candidat commun de l’opposition choisi par le peuple », a-t-il déclaré.


Concernant les questions sur la maîtrise et la gestion du pays, Martin Fayulu a, en dehors de sa personne, reconnu la moralité et l’éthique du docteur Denis Mukwege qui, lui aussi, est candidat président de la République à ces scrutins de 2023.

« Si les gens veulent venir, qu’on se mette autour d’une table et qu’on discute, je suis d’accord. Qui parmi tous ces candidats peut, sur le plan moral et éthique, lever son doigt et dire que je suis le premier ? Seul le docteur Denis Mukwege est un bon candidat. Il y en a qui parlent qui sont des voleurs patentés, qui ne peuvent pas être comparés à moi », dit-il.

Lire aussi  Sud-Kivu : "Nous devons examiner le projet d'edit budgétaire de l'exercice 2021 sans complaisance" (Z. Lwamira)

De ce fait, Martin Fayulu appelle la Centrale électorale à invalider les candidatures de certains candidats.

« Si la CENI est sérieuse dans son travail, beaucoup de candidats à l’élection présidentielle doivent être invalidés. Parmi nous, il y a des voleurs patentés et sans aucune ethnique », a-t-il lancé.

À l’instar de Martin Fayulu, Seth Kikuni s’était aussi proposé candidat commun de l’opposition.

Frank Kalonji

Lire aussi

Les plus populaires