RDC : Au moins 80 congolais rapatriés après plus de 4 ans de refuge en Angola

 

Au total, quatre-vingt-deux (82) congolais ont été rapatriés ce mercredi 11 octobre en République Démocratique du Congo (RDC), précisément à Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï-Central. Il s’agit des congolais, ayant fui l’insécurité qui avait secoué la région du Grand-Kasaï suite au phénomène Kamwina Nsapu, pour se réfugier en Angola.

D’après le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) qui a facilité ce rapatriement, il y a encore des congolais réfugiés en Angola qui ont exprimé le souci de retourner en RDC.

Les informations reçues de cette institution spécialisée des Nations Unies (NU) renseignent que la ville de Kananga est considérée comme le point d’atterrissage. De ces 82 rapatriés, certains resteront surplace à Kananga et d’autres seront conduits à Lodja, dans la province du Sankuru.


« Il s’agit d’un convoi de 82 personnes. D’autres personnes seront dispatchées dans les autres provinces dont la province de Sankuru et d’autres familles resteront ici dans la province du Kasaï-Central (…) », a fait savoir un responsable du HCR.

Lire aussi  Kananga : la marche de LUCHA et FILIMBI ne sera pas réprimée ce mardi (officiel)

Il faut dire que de 2019 à 2023, le HCR a réussi à rapatrier environ dix-huit mille (18.000) congolais qui s’étaient réfugiés en Angola. Selon le HCR, des millions de réfugiés rêvent de rentrer chez eux en sécurité et dans la dignité. Cependant, le rapatriement volontaire nécessite un engagement total du pays d’origine en vue d’accompagner la réintégration de sa propre population, apprend-on.

Cink Inkonge

Lire aussi

Les plus populaires