African Football League : Mazembe accuse le Gouvernement congolais de « faire obstacle » à la tenue de son match contre Espérance de Tunis

 

L’équipe du Tout-Puissant Mazembe de la République Démocratique du Congo (RDC) a accusé le Gouvernement congolais de « faire obstacle » à la tenue de son match qui se jouera contre Espérance de Tunis le samedi prochain.

Les noirs et blancs de la capitale commerciale de la RDC l’ont fait savoir dans un message posté sur les réseaux sociaux ce dimanche 15 octobre.

Selon cette équipe de Lubumbashi, le matériel de la CAF, y compris la VAR, demeure bloqué sous douane à Lubumbashi. Elle affirme aussi que les visas des commissaires et invités VIP n’ont, à ce jour, pas été délivrés par les autorités de la RDC.


« En effet, tout matériel de la CAF, y compris la VAR, demeure bloqué sous douane à Lubumbashi et les visas des commissaires et Invités VIP de la CAF n’ont, à ce jour, pas été délivrés. Par son attitude inexplicable, le gouvernement prive la seule équipe congolaise retenue au sein du cercle très fermé des géants du football africain d’entrer en compétition et lui fait encourir le risque d’une disqualification honteuse », peut-on lire dans ce communiqué.

Lire aussi  Football : Un tournoi dénommé « Fatshi Cup » annoncé au mois de juin prochain

Et d’ajouter : « En mêlant sport et politique, le Gouvernement congolais fait fausse route. Il doit savoir que ce n’est pas Moïse Katumbi qu’il sanctionne, mais la jeunesse congolaise dont l’étoile doit briller au Sommet du football mondial. Chercher, pour des raisons extra-sportives, à priver les footballeurs congolais de faire éclater aux yeux du monde entier leur formidable talent tient de la plus parfaite méchanceté ».

Il convient de rappeler que ce match du TP Mazembe se joue dans le compte de la 1ère édition de l’African Football League qui regroupe huit (8) clubs les plus prestigieux du continent noir.

Frank Kalonji

Lire aussi

Les plus populaires